À Propos

Historique

Le CANA (Centre d’Accueil Nord Africain) fut créé en 1950. Il avait alors pour mission d’héberger temporairement des maghrébins en situation irrégulière.

Cet accueil devait leur laisser le temps de se régulariser. Mais l’association s’est aperçue que ces personnes étaient pour la plupart analphabètes et décida en 1952 de proposer une pré-formation professionnelle. Progressivement cette action s’est ouverte à tous.

Puis en 1961, ce service fut transféré à l’ACPM et le CANA devint alors un centre de formation et de préparation à l’emploi d’abord pour garçons, ensuite pour femmes d’origines étrangères.

En 1985, le foyer fut fermé, la formation ouverte à tout public et une crèche fut créée.

Deux ans plus tard, le CANA ouvre des « logements relais » destinés aux femmes seules, dont la gestion fût laissée à ALOTRA dans les années 2000.

Dès sa création, on constate que l’association a toujours essayé de s’adapter au public et à ses problématiques en tentant de trouver des solutions ou au moins des alternatives.

À ce jour et depuis 2011, Le Cana a rejoint le groupe ACOPAD

Le pôle formation

141385 heures de formation pour 457 stagiaires en moyenne par an

  • L’Informatique (TP Installateur Dépanneur en Informatique)
    • 13594 heures de formation pour 29 stagiaires environ par an

Ces formations sont ouvertes aux jeunes sans emploi de 16 à 26 ans non révolus et adultes demandeurs d’emploi voulant accéder à une première qualification et/ou améliorer leur qualification professionnelle, et/ou ayant besoin d’acquérir des savoir de base.

  • Le Linguistique (organisation de session du Diplôme Initial de la Langue Française – DILF, sur les départements des Bouches-du-Rhône, Vaucluse, Var et les Alpes)
    • 1 session tous les 2 mois

Le pôle accompagnement à l’emploi

300 accompagnements en moyenne par an

Il se divise en deux types d’accompagnements qui présentent comme principales différences la durée du suivi et le public orienté.

On trouve Le Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi (PLIE) qui est un dispositif destiné aux chômeurs d’au moins deux ans, dont le niveau scolaire est au maximum un niveau V (CAP – BEP). Le suivi dure jusqu’à ce que l’adhérent trouve un emploi dit durable c’est-à-dire un CDI (Contrat à Durée Indéterminée) d’au moins 6 mois.

Les ateliers Pôle Emploi, dont les thèmes varient selon les besoins des personnes.

L’action sociale

250 accompagnements en moyenne par an

Le CANA propose un pôle accompagnement social qui comprend :

  • Une action ACIADE s’adressant aux nouveaux entrants dans le dispositif RSA afin de faciliter la contractualisation
    • 50 suivis environ par an
  • Une Action Socio-Educative Liée au Logement – ASELL
    • 50 familles suivies par an
  • Une action Permanence d’Accès au Droit s’adressant à des familles subissant le « mal logement »
    • 30 familles suivies par an
  • Une action Point d’Appui Etranger (PAE) s’adressant aux ressortissants étrangers et communautaires (conseils juridique)
    • 95 personnes suivies par an

La Crèche

La capacité d’accueil est de 42 enfants. Elle accueille aussi bien les enfants des salariés du CANA que ceux des stagiaires ou d’autres familles extérieures à la structure.

Situation géographique

Le CANA est une association dont le siège est implanté dans le 15ème arrondissement de Marseille. Une antenne a été ouverte sur la Ciotat au sein du quartier populaire de l’Abeille et dans 2ème arrondissement de Marseille.

Statut juridique

Le CANA est une association de loi 1901 à but non lucratif.